Divers Humour

La conspiration des restaurants universitaires enfin révélée !

Par exemple comparer la pénétration dans l'air d'une bonne grosse cuillère de purée et d'un bout de pain est extrêmement intéressant. Mais non approuvé par le Complot. Et ceci dans le but avoué de créer des esprits faibles, qui se contentent de ce qu'ils ont. 

Formation Portalis le livre !

L’E-Book complet de la formation avec des exercices corrigés et tous mes trucs et astuces pour réellement maîtriser le commentaire d’arrêt !

€19,99

 

Vous l’avez remarqué, il n’y a pas eu beaucoup d’articles en ce mois de février… C’est dû au fait que ce mois compte moins de jours que les autres, certes, mais pas seulement.

Ce silence radio est surtout dû au fait que votre serviteur était en train d’enquêter sur l’un des plus grands complots des temps modernes. N’en déplaise au site http://complots-faciles.com/blog/, le vrai complot se passe bien dans nos facs. Et pas seulement les facs de droit. Le système entier est corrompu, infiltré, etc.

Alors sans plus attendre partagez cet article afin que la vérité éclate au grand jour !

Le moment est venu de dire ce que j’ai vu – Philippe de Villiers

Le moment est venu de dire ce que j’ai bu – Jean-Kévin, étudiant en cellule de dégrisement.

Résultat de recherche d'images pour "enfant rejette assiette"
Le complot est en marche.

Il est évident que mon mois passé infiltré dans cet univers ne saurait être décrit en un seul article. Un livre entier ne suffirait pas pour rendre compte de l’ampleur du complot, de la conspiration blablabla blablabla.

Aussi vais-je tenter de résumer mes nombreux rapports faits en collaboration avec la NSA, le FSB et le MI 6, en deux parties distinctes. Juriste oblige !

La castration d’un peuple

A ceux qui pensent que la télévision est le premier vecteur de soumission en France, je dis détrompez-vous ! Sur plusieurs années, le complot vous castre et vous apprends la docilité.

Etape 1 – De l’école au lycée : la destruction de l’esprit créatif

Vous êtes à l’école primaire, et vos parents ne vous aiment pas assez pour vous faire à manger le midi. Vous êtes donc demi-pensionnaire. C’est bien chouette : vous restez avec les copains plus longtemps, et à la cantine il y a des frites. En tout cas c’est ce que vous espérez stupidement du haut de vos 9 ans… Alors que vous vous ruez vers le self, vous êtes en joie. La liesse est d’ailleurs généralisée, et donc bruyante. Jusqu’à ce moment fatidique.

Une voix douce et délicate rauque et gutturale, vous invite gentiment au calme. Les mots que je vais écrire ne sont pas de moi. Vous me passerez donc la vulgarité du propos ; « Maintenant vous allez fermer vos gueules bande de gueux ! Le premier que je vois moufter, il part chez le directeur avec mon pied au cul et sans manger.« 

C’est donc la mine basse, la peur au ventre, que vous rentrez déjà dans le moule que l’on vous a préparé. Vous faites la queue pour attendre dans le silence le plus religieux, votre tour pour prendre un plateau et vous servir à manger. Alors que votre instinct vous pousse à la curiosité, à la découverte.

Par exemple comparer la pénétration dans l’air d’une bonne grosse cuillère de purée et d’un bout de pain est extrêmement intéressant. Mais non approuvé par le Complot. Et ceci dans le but avoué de créer des esprits faibles, qui se contentent de ce qu’ils ont.

Cela dure jusqu’à la fin du lycée. Vous êtes à ce stade suffisamment préparé pour devenir de bons consommateurs-salariés-qui-rêvent-du-crédit-immobilier-du-chien-de-la-femme-et-de-la-maîtresse. Mais rien n’est perdu. Vous pouvez encore vous émanciper du Complot.

Pour les inconscients qui poursuivent leurs études après le bac, les choses se compliquent.

 

Etape 2 – la Fac : l’endoctrinement

C’est donc l’esprit faible que vous arrivez en fac. Pourtant vous n’avez pas conscience de cet état psychique amoindri. Vos années d’humiliations répétées sont récompensées par un diplôme, le bac. Vous essayez de vous convaincre que le jeu en valait la chandelle, et qu’après tout ce n’était pas si mal, d’autant que maintenant, vous êtes un adulte qui fait des études supérieurs.

Vous poursuivez votre raisonnement en vous disant que le restaurant universitaire (que nous appellerons le RU) n’a rien à voir avec les selfs de collèges et lycées, mais ressemble plus aux restaurants d’entreprise. Vous devenez donc un professionnel en herbe. C’est d’ailleurs ce même raisonnement qui vous fait acheter des pulls United Color of Benetton, des polos Ralph Lauren, et des doudounes The North Face, alors que vous vivez à 150 km des montagnes…

Vous êtes grands et le monde va vous traiter comme tels ! Mrf… Mrfpt… Mouhahahahaha !

Votre endoctrinement sera d’autant plus subtil que les cantinières ne sont plus comme au lycée : méchantes et anthropophages. Il y a au RU plusieurs types de cantinières :

La cannibale

Pas de soucis avec celle-là. Cela fait au moins 10 ans que vous la côtoyez, vous savez comment elle fonctionne.Comme vous le savez, l’agressivité est son moteur, la violence son quotidien. La plupart du temps, elle est en conditionnelle. Elle s’est généralement fait attraper par les forces de l’ordre pour avoir participé a des combats de free-fight clandestins. Ce qu’elle ne sait pas c’est que la balance était l’organisateur desdits combats, désespéré devant cette violence gratuite et malsaine.

Voici néanmoins un petit guide de survie pour les plus tête-en-l’air d’entre vous.

  • Soyez irréprochable sur les formules de politesse. D’une part, parce que « Bonjour », « S’il vous plaît », « Merci », et « Au revoir », c’est juste la base de tout gentleman et de toute lady qui se respecte, mais qu’en plus, elle ne vous ratera pas. Ne pas lui dire bonjour, c’est comme donner un chargeur au défenseur de la liberté/religion, qui vous braque au nom de ladite liberté/religion. C’est con.

 

  • Ne la regardez pas dans les yeux. Jamais. Car vous vous rendriez compte que le cannibalisme n’est pas la pire chose que vous puissiez subir. La cannibale a la capacité de broyer votre esprit d’un simple regard. J’ai déjà Certains de mes amis ont mouillé leur pantalon sans s’en rendre compte dans pareille situation.

 

  • Restez sur vos gardes. Constamment. Ne pêchez pas par excès de confiance : le fait que vous côtoyez ses congénères depuis 10 ans n’enlève rien au danger qu’elle représente.

La stat qui va bien :

Le ministère de la recherche ose prétendre qu’un étudiant sur deux en première année de droit abandonne ses études. C’est tout simplement faux.

Un étudiant sur deux a été enlevé et dévoré lors d’un banquet organisé par les cantinières du RU en l’honneur de Cthulhu et des autres Grands Anciens. Voila la vérité !

La statue

Lorsque c’est elle qui tient la caisse, ou le stand « cuisine du monde » vous savez que cela va prendre du temps. Vous vous demandez même si le musée Grévin n’a pas prêté une de ses pièces à votre RU, tant l’immobilisme de la cantinière est bluffant.

Ici encore il faut être poli, mais ferme. Prenez votre voix la plus assurée pour lui dire « euuuuuh vous êtes ouverte ? Je voudrai payer mon repas, s’il vous plaît madame. » De la grosse virilité en somme…

Le mindgame  a déjà débuté. De votre coté, vous ne savez pas si vous êtes en présence d’une cannibale qui a évolué, ou d’une espèce que vous ne connaissez pas. Le stress monte. Vous commencez à transpirer, votre rythme cardiaque s’accélère. Le plus triste dans tout ça c’est que, à deux doigts de la mort, vous ne pensez pas à ceux que vous aimez, mais au fait que vous êtes encore puceau…

Comment réagir ?

Vous n’avez pas eu de chance, il vous faut subir. C’est exactement le but de la Statue d’ailleurs. Vous apprendre à attendre sans aucune raison valable. Apprendre à subir les dysfonctionnement de la vie en entreprise sans essayer d’améliorer quoi que ce soit.

Si vous remarquez bien, même les profs sont résignés face à cette cantinière si spéciale. Ils ne font pas partie du complot. En tout cas, pas de celui-là. Ils sont justes amorphe, comme le Complot veut que vous soyez.

Je vous laisse méditer là-dessus…

La sympathique

Peut-être la pire d’entre toutes !

Avec elle vous n’aurez pas de problème. Elle sera souriante, elle rigolera à vos blagues de merde et cerise sur le gâteau : elle est jeune et mignonne. Mais ne soyez pas dupe !

Elle représente ce que représentait le bac au moment de votre scolarité : la récompense fictive d’une souffrance bien réelle et totalement injustifiée. Vous aurez l’impression que sa gentillesse aura l’effet d’un baume cicatrisant pour votre esprit brisé, et qu’après tout jouer au frisbee avec la pizza de mauvaise qualité du RU, n’est pas si intéressant que cela, ou même drôle.

Alors qu’au fond de vous, vous savez, que c’est une activité très intéressante, et que putain ! c’est drôle ! C’est du concret, c’est du réel !

Alors que son sourire hypocrite et commercial, ce n’est que du vent. Elle vous fera vous sentir unique, alors que vous n’êtes rien à ses yeux. Pire, elle vous méprise. A l’endroit où est censé se trouver son cœur, réside un trou noir, qui aspirera les plus faibles d’entre vous.

Résultat de recherche d'images pour "cuisinière jolie"
Il est évident que cette cantinière est une émanation de Satan.

Méfiez-vous de la nourriture !

A l’heure du Bio, du #vegan et toutes ces conneries et de cette prise de conscience sur la nutrition, l’impact écologique de la nourriture industrielle, ne trouvez vous pas étrange que le RU vous propose un repas complet pour un prix aussi dérisoire ?

Croyez-moi ce n’est pas par charité !

Les plus informé d’entre vous, connaissent déjà la conspiration de Mc Donald’s. Quand je dis les plus informés je ne parle pas de ceux qui regardent BFM TV comme des moutons consommateurs #lesvraisavent#réinformation#nopasaran.

Cette chaîne de restaurants américains est bien connue des vrais complotistes esprits libres, pour la pastille anti-vomitive ajoutée à chaque hamburger.

C’est de la pisse de chat comparé à ce que le RU rajoute à ses plats.

Les plats du monde

Lorsque vous allez vous servir au stand « Saveurs du Monde » pour prendre le couscous infect qui vient – soit disant – d’Orient, vous ressentez dès la première bouchée un étrange sentiment de satisfaction. Comme si vous avez fait quelque chose de bien en mangeant de ce couscous. Vous avez l’impression de vous être ouvert au monde par ce simple plat. Ne cherchez plus, vous venez d’ingérer du Moutonium et du Hippimium. Deux additifs très puissants qui vous donnent la sensation d’être un citoyen du monde, beaucoup plus intelligent que la plèbe qui vous entoure, parce que vous vous vous intéressez aux autres cultures.

Alors qu’en réalité vous venez de bouffer un couscous de merde, qui sort d’une boîte de conserve dégueulasse et probablement périmée depuis des lustres. Rien à voir avec du couscous.

Le steak-frite des familles

Lorsque vous prenez le steak-frite qui vous faisait tant baver lorsque vous étiez jeune, vous ressentez la joie enfantine de manger des frites avec les doigts, en les trempant dans du ketchup. Le steak est de la semelle de ranger, mais ce goût incomparable raisonne en vous comme une madeleine de Proust.

Vous venez d’ingérer du Régressium, du Débilium et un peu de Moutonium.

Ces trois additifs surpuissants vous confortent dans l’idée que votre situation n’est pas si mal et que vous êtes intégré dans la société. Vous faites des études comme tout le monde, et en plus de ça vous faites du droit. Donc vous aurez un statut social important.

Tous les autres plats

Vous l’aurez compris, tous les plats du RU sont infectés pour faire avancer le Complot.

Alors que faire ?

La réponse en photo :

sandwich-kebab
De la nourriture saine. Bonne pour le corps et l’esprit.

Cet article touche à sa fin. J’ai mis ma vie en danger pour que la vérité éclate au grand jour. Alors aidez-moi à propager l’information, pour que le complot cesse définitivement.

Allez, la bise !

Je dédicace cet article aux merveilleuses dames du RU de l’UT 1 Capitole pour leur grande patience et leur gentillesse tout au long de mes années d’étude ! Je sais bien que l’UT 1 n’est pas touchée par le complot…

Enfin je crois ?

2 comments on “La conspiration des restaurants universitaires enfin révélée !

  1. Eloëne

    Cette conspiration atteint des sommets dans mon RU…
    Tous les jours on nous propose un repas dit « snack » composé comme on peut s’y attendre de frites et autre produit frit 😂 En outre il me semble détecté dans mon plat composé de légume et de frite (oui je succombe facilement) une produit nocif appelé le « Jefaiscuirealavapeurpourquenaimepas » (le nom est trd long j’en conviens) dans mes légumes ainsi que du « XXLium » dans mes frites produit ultragrossissant si pris en grande quantité 😂
    J’espère que votre article dénoncera ces pratique 😉😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :