Exercices juridiques Méthode méthodologie

Bénissons les séances de TD !!

En connaissant vos cours, vous ne vous focalisez que sur la méthode, sur le raisonnement. Vous n'êtes pas parasité par des recherches dans vos manuels.

Formation Portalis le livre !

L’E-Book complet de la formation avec des exercices corrigés et tous mes trucs et astuces pour réellement maîtriser le commentaire d’arrêt !

€19,99

Imaginons deux minutes la scène suivante :

Notre Jean-Kévin favori est chez lui, dans sa chambre couverte de posters. S’agit-il de groupes connus ? Les Arctic Monkeys ou autres Led Zeppelin ? La fameuse couverture du tube London Calling, des Clash ? Mais si vous savez, celle où le guitariste est sur le point de fracasser sa guitare sur le sol !

Rien de tout cela. Des posters de Subarus tunées avec goût (néon vert sous la voiture, un aileron bien trop grand et beaucoup trop moche), côtoient des photos de femmes nues, qui ne dévoilent pas leurs charmes pour les mêmes raisons que les douces militantes Femens. Il faut dire que ce n’est pas la même plastique non plus… Je comprends pourquoi ces dernières se sentent obligées de marquer leurs bustes de messages « invitant à la paix entre les communautés ».

Mais je m’égare.

Nous pouvons donc affirmer que Jean-Kévin est un bon gros beauf. En même temps, son prénom parle pour lui même.

Tout heureux d’avoir des vacances pour la Toussaint, notre étudiant favori exulte de joie. En effet, pendant que lui est à la maison en train de souscrire son abonnement premium à X-Hamster, ses parents sont au travail. Tous les deux se sont rencontrés dans l’usine Renault de Douai, et ne nous mentons pas, si Kelly avais pu avoir accès à la pillule du lendemain, Jean-Kévin ne serait pas en train de regarder des vidéos que la morale réprouve.

Bien loin de ces considérations sur la fragilité d’une existence, l’étudiant se dit que la vie est quand même belle (merci la fibre !) et que la fac de droit, ce n’est pas si terrible que cela… Et que les partiels c’est dans un mois et demi, alors « j’ai le temps ».

Mon pauvre ami. Es-tu à ce point prêt dans tes révisions, tes séances de TD, et ton apprentissage en général pour te dire que tu vas te la toucher toute la semaine de la sorte ?

Cette petite introduction vous a fait stresser ? Biiiiien ! Alors maintenant je sais que vous allez être attentif. Car c’est plus facile de suivre lorsqu’on parle des gens de droite ou de gauche, hein ?! Tssss.

Écoutons l’officier Cox qui a quelque chose à vous dire.

 

cox
Allez bosser vos TD ! Ca changera un peu !

Certains d’entre vous se poseront la question de l’intérêt d’un article sur les TD. Après tout, on sait les faire et on saisit leur importance. En êtes vous si sûr ? Alors pourquoi arrivez vous toujours en cours avec le TD à moitié fait, ou bâclé la veille au soir parce que « merde ! C’est déjà demain !!! » C’est que je commence à vous connaitre. Ah, mais.

C’est évidemment un comportement tout à fait normal : entre les saisons de Vikings, de The Walking Dead et de Games of Thrones, il n’est pas évident de trouver du temps à consacrer aux TD sauf quand la chargée de TD est un véritable avion de chasse la curieusement vous trouvez le temps de faire la séance.

Voyons les bienfaits d’une séance de TD bien préparée.

La méthodologie

Si je ne parle pas de méthodologie ici, autant ne pas en parler du tout ! S’il y a bien un moment à la fac où vous pouvez travailler vos méthodes c’est bien à l’occasion des TD. D’ailleurs, c’est le seul moment, hormis les partiels. Mais bosser sa méthode pendant les partiels, c’est soit totalement couillu, soit qu’il est déjà trop tard.

Gagner en efficacité

C’est l’un des points les plus importants.

Vous avez du mal à faire vos fiches d’arrêt ? Ce n’est pas un exercice si compliqué que cela, mais il faut de la méthode, et de l’entrainement.

Imaginons un peu : lors de votre partiel, vous tombez sur un commentaire d’arrêt (c’est très très rare comme tout le monde le sait…). Vous avez 3 heures, mais vous passez déjà 45 minutes sur la fiche d’arrêt, donc le décryptage de l’arrêt. En vous entrainant très régulièrement vous arriverez nécessairement à gagner du temps, pour plonger votre regard dans le décolleté de… affiner votre raisonnement juridique, par exemple !

C’est exactement la même chose pour les autres exercices. Qu’il s’agisse d’un cas pratique, d’une dissertation, entraînez vous, par pitié !

On va passer un deal. A chaque fois que vous refusez de faire vos séances à fond, je tue un petit chaton trop choupi. L’arme du crime : un sachet congélation et une chasse d’eau. La fréquence : cela va dépendre de vous.

Moi en plus ça me détend. Mais si vous avez un cœur, vous voudrez le sauver.

Résultat de recherche d'images pour "chaton mignon"
« S’il te plait ! Je ne veux pas finir dans les chiottes ! Miaouuuuu! »

Donc si ce n’est pas pour vous, faites le pour lui.

Se mettre en conditions de partiels

Une petite astuce qui ne mange pas de pain (que cette expression est moderne!).

Vers le milieu du semestre, faites vous une séance de TD en mode partiels. Vous connaissez votre cours (cf. plus bas) et vous allez attaquer votre exercice.

Coupez votre téléphone, l’internet mondial, et mettez vous en tête que vous avez 1h30 ou 3h00 pour boucler votre exercice (en fonction de sa durée, et de la durée de votre épreuve finale). Comme ça vous aurez une petite idée du temps que vous passez sur chaque étape de votre exercice.

C’est un excellent exercice, croyez moi !

Il est possible que la première fois, vous dépassiez le temps imparti. Rassurez-vous, ce n’est pas très grave. Lors du vrai partiel, vous serez tellement stressé par l’enjeu (valider son semestre) que vous serez bien plus rapide lors de la phase de rédaction. Bon, votre copie sera illisible, mais vous aurez rendu quelque chose !

Apprendre le cours avant de faire votre TD

Lorsque mes étudiants m’expliquent comment ils travaillent leurs TD, j’ai comme une envie de caresser leurs mentons avec mon poing. Et là où je vois que je ne suis pas sexiste, c’est que la réaction est la même pour les hommes comme pour les femmes.

Voilà comment ils opèrent. Vous allez voir, c’est hilarant !

  • Etape 1 : je lis le cas pratique
  • Etape 2 : je lis le thème de la séance
  • Etape 3 : je lis des parties du cours en espérant trouver la réponse à mon problème
  • Etape 4 : voir Etape 1. A répéter 15 fois
  • Etape 5 : je constate que je suis mauvais et qu’il est 2h00 du matin
  • Etape 6 : en pleurant je griffonne deux réponses à base de : M.X a raison parce qu’il est gentil.
  • Etape 7 : je pense à me réorienter.

Pardon ? Plaît-il ? Ca vous arrive à vous aussi ?

Je ne l’aurais pas cru…

Voici donc une autre méthode qui a fait ses preuves.

Jour 1 : je lis le sujet de la séance. J’apprends le plan de la notion, et son contenu.

Jour 2 : je révise ce que j’ai appris la veille et je fiche les jurisprudences du TD. Si j’ai la foi, je lis même un article de doctrine. Et je commence à regarder l’exercice que je dois faire.

Jour  3 : je relis le cours, et je fais l’exercice.

NB : Jour 2 et Jour 3 peuvent très bien être regroupés.

Vous l’aurez compris, le but est de bosser votre méthode. Et il n’y a qu’en faisant comme ça que vous y arriverez.

Pourquoi ?

En connaissant vos cours, vous ne vous focalisez que sur la méthode, sur le raisonnement. Vous n’êtes pas parasité par des recherches dans vos manuels. Vous avez déjà dû vous en rendre compte : lorsque vous ne connaissez pas votre cours, vous allez farfouiller dans le code, et à un moment, vous arrivez à trouver un lien entre n’importe quel article et votre sujet… Alors en TD c’est drôle, mais en partiel, ça l’est déjà beaucoup moins.

D’un autre coté, si vous connaissez votre cours, vous vous entrainez à mobiliser les bonnes connaissances.

Approfondir les notions

C’est ce qui – aux yeux de vos professeurs – justifie le fait de vous imposer 1h30 de plus par semaine, dans une matière que vous n’aimiez déjà pas en amphi.

Les complotistes vous diront que c’est fait uniquement pour vous décourager et abandonner la fac. Les syndicalistes vous diront que c’est l’oppression capitaliste/patriarcale (rayez la mention inutile), qu’il faut vous battre contre ce système universitaire nevrosé, avant de partir en entonnant un magnifique « C’EST LA LUTTEUUUUUH FINALEEUUUUUUUUH ! ». Les gens de droite vous donneront une pièce, pensant que vous êtes un énième mendiant qui vient les perturber avant les cours.

En même temps vous ne faites aucun effort vestimentaire.

De toutes ces théories, une seule est vraie. Sans plus de suspens, c’est la première.

Les notions vraiment importantes

Aucun prof ne vous dira que dans sa matière certaines notions sont plus importantes que d’autres. Il vous affirmera au contraire qu’il faut tout apprendre, même l’introduction. Vaste blague !

Sans dire qu’il y a des passages absolument inutiles dans vos cours, certains points valent plus que d’autres, sont plus compliqués, ou plus utilisés par les praticiens du droit. Il est donc nécessaire de les travailler davantage, d’approfondir ses connaissances et ses réflexions sur ces sujets.

Et c’est à ça que servent les séances de TD. Car pour les Jean-Branleurs qui n’ont pas ouvert une seule plaquette de TD depuis la rentrée -de véritables champions.- Je vous rappelle qu’il y a un exercice à faire, quelques arrêts sur le sujet, et des propositions de doctrine.

D’une certaine manière votre prof vous fait passer un message : sur ces sujets, vous ne pouvez pas dire que vous n’avez pas les infos. Clin d’œil. Et que si ça tombe au partiel, clin d’œil insistant, vous avez intérêt à tout maitriser sur le bout des doigts CLIN D’ŒIL TRÈS TRÈS TRÈS INSISTANT.

Donc il faut bosser un peu.

Les partiels

Parlons-en.

Savez-vous comment se prépare un partiel ? C’est très simple et je vous donne les astuces des profs :

Dissertation : je prends des mots compliqués au hasard et je les mets ensemble. La caducité de la servitude en droit rural.

Commentaire d’arrêt : je prends un arrêt connu ou récent, et j’inscris en en-tête PARTIELS. Qu’est ce que j’ai bien bossé moi !

Cas pratique : je prends le même arrêt, et je réécris les faits. Uniquement. Puis j’agrémente de plein de petits détails qui ne servent à rien. Mes personnages s’appelleront tous Jean-Cule ou Padbol. Si je veux me la jouer jeuns (c’est comme ça qu’ils disent, non ?) je vais insérer des références à Games of Thrones.

En plus de cela, ils vont bien souvent se servir des arrêts contenus dans vos plaquettes de TD. D’où l’intérêt de les lire (pour le moins) et d’en faire des fiches d’arrêt. Comme ça votre cervelle aura une petite trace d’avoir vu passer cet arrêt, et donc peut-être de se rappeler de la solution.

L’article touche à sa fin, mais pas avant deux choses !

Le bonus pour les Jean-Foutre

En bossant un peu vos TD, vous pouvez réitérer la plus grande escroquerie des temps modernes. Faire croire à votre chargé de TD que vous êtes investi dans son cours.

Comment faire ? c’est très simple : Participez à la séance, de manière active. Mais pas de panique !! Je ne vous dis pas de répondre à toutes les questions, mais à deux ou trois questions absolument capitales :

  • La définition : normalement à chaque début de séance, vous définissez la ou les notions juridiques du jour. C’est le moment d’agir ! Balancez une définition, et votre prof sera content.

 

  • Donnez des réponses même quand vous ne savez pas. Il verra que vous essayez, et « oh qu’il est touchant, devant ses petits camarades, il se trompe ». C’est une bonne chose. Evidemment ne sortez pas non plus une énormité, il faut rester subtil.

 

  • Hochez la tête en signe d’attention. Ca fait toujours son effet.

 

  • Le fameux « je n’ai pas bien entendu« . Si vous n’avez pas envie de vous mouiller mais que vous voulez montrer au prof que vous n’êtes pas complètement endormi.

Quel intérêt ?

Vous êtes plus visible que Jean-Fantôme qui n’a pas décroché un mot depuis le début de l’année. Ce qui fait que votre chargé de TD vois un peu plus qui vous êtes. Cela peut être utile lorsqu’il va décider de bonifier des notes de TD et pas d’autres. Car dans sa tête, vous êtes un peu con, mais vous avez bon fond. Alors il veut vous aider.

ANNONCE

Ce dimanche est un grand jour ! Ce blog fête sa première année d’activité ! Je vous donne RDV sur Facebook ce jour là, pour un cadeau !

Alors à dimanche !

La bise !

Vikings on HISTORY tv tv show history vikings GIF
Partiels en approche – métaphore

2 comments on “Bénissons les séances de TD !!

  1. Ta méthode, je l’ai testée et approuvée ! Je n’ai jamais « brillé » pendant la fac de droit mais les chargés de TD apprécient le comportement que tu décris, ce qui me valait finalement toujours une meilleure note que la majorité. Et c’est la suite qui est belle : j’ai très bien réussi en M2 et dans la suite du parcours car j’avais une vraie méthodo dans le crâne 😉
    Excellent article !

    Aimé par 1 personne

    • Merci Claire pour ce partage d’expérience 😀 et félicitation pour ta réussite du coup ! La voie des huissiers n’est pas la plus facile !
      La méthode est la base 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :