Stages

Devenez un stagiaire mémorable !

N'hésitez pas à faire des propositions, donner votre avis sur un dossier. N'importe qui est capable d'effectuer une tâche qu'on lui confie, surtout si on lui dit comment faire. Là où les bons stagiaires marquent des points c'est quand ils soulèvent des idées innovantes. Peut-être qu'elles ne seront pas retenues, mais vous montrez votre esprit d'initiative. Et tout le monde aime ça.

Formation Portalis le livre !

L’E-Book complet de la formation avec des exercices corrigés et tous mes trucs et astuces pour réellement maîtriser le commentaire d’arrêt !

€19,99

Félicitations, votre stage touche à sa fin !! Et si vous avez appliqué les conseils donnés par votre serviteur sur la préparation du stage, et le déroulement de celui-ci, alors vous n’êtes pas loin d’être le parfait stagiaire. Traduisez : efficace et pas cher…

Bon bien sûr, si votre tuteur est un con, votre stage a du être compliqué. Mais je n’ose le croire. Il y aurait des juristes prétentieux ? Imbus d’eux-mêmes ? Qui préfèrent leur miroir à leur femme ? Allons, allons. Nous ne sommes pas en médecine.

Voici donc le dernier article de cette petite série sur le stage. Ici nous découvrirons comment rester dans l’esprit de votre tuteur, et pourquoi .

Sans plus de cérémonie, commençons !

stage mémorable
« Depuis que je lis les articles de ce blog, je suis un très bon avocat. » Mike Ross.

Qu’est-ce qu’un stagiaire mémorable ?

C’est très simple. Un stagiaire mémorable est un stagiaire qui marque les esprits de ses tuteurs. Si si, je vous jure ! Plus sérieusement, c’est le mec, ou la nana, qui arrive tous les jours un peu en avance, qui bosse sérieusement, et qui en veut. Il est payé au lance-pierre (quand il est payé), mais il s’en fout ! Il est là pour apprendre et il est curieux.

Mais pas de pression, le stagiaire mémorable n’est pas parfait. Il fait des erreurs comme tout le monde. Mais il progresse. Quand on lui fait une remarque (le café est trop chaud) il sait se corriger pour les prochaines fois (il rajoute un peu d’eau froide).

En un mot comme en cent, vous bossez bien et vous ne rechignez pas à la tâche. Vous passez plus de temps sur votre dossier que sur Facebook.

 

 

Pourquoi devenir un stagiaire mémorable ?

Il y a de tas de raisons. L’épanouissement personnel, la satisfaction d’avoir marqué en bien votre tuteur, la reconnaissance du travail bien fait. Et ce sont des raisons tout à fait valables si vous voulez mon avis. Si vous êtes un fragile.

Mais il y a des raisons plus terre-à-terre, ou disons, plus pragmatiques.

 

Décrocher un nouveau stage – un nouvel emploi

 

Le nouvel emploi

C’est un peu le rêve des étudiants. Un stage qui se transforme en CDD ou en CDI. Propre.

En se mettant dans la tête de l’employeur, la situation est bien plus facile à comprendre. Il a besoin de recruter un collaborateur compétent (en réalité peu de patrons embauchent des tanches…) et il voit votre travail. Pas parfait, mais satisfaisant et toujours en amélioration. Et avantage non-négligeable, vous êtes déjà formé aux méthodes de travail de l’entreprise. C’est donc pour lui une rentabilité supplémentaire : vous connaissez la boutique, les dossiers, et savez le rendu que votre boss attend de vous.

Pas comme les Jean-Candidat qui espèrent décrocher un entretien pour ce boulot qui vous correspond à 100%. Les petits cons.

 

Un autre stage chez le même patron

Si votre enfance a été bercée par Tokio Hotel et autres Jonas-Brothers, deux choses :

  • Vous pouvez sans soucis faire un procès à vos parents. Il faut drôlement détester ses gosses pour leur infliger pareille torture auditive.

  • Le boulot n’est peut-être pas pour tout de suite. Il vous faut d’abord finir votre croissance. Mais c’est tout bénef’ !

En effet, rien ne vous empêche de refaire des stages chez le même avocat, ou le même service juridique, au long de votre cursus. Si vous apprenez des choses et que la spécialité vous plaît, alors c’est une excellente opportunité ! Et soyez certains que votre tuteur sera ravi de vous accueillir à nouveau. Vous bossez pour pas cher et vous connaissez ses attentes !

En plus ce sera bien vu sur votre CV. D’ailleurs parlons-en.

 

Muscler son CV

Imaginons une situation. Vous êtes un miraculé de la fac de droit. Vous travaillez efficacement vos cours, ou vous avez réussi à feinter vos profs jusqu’en M1. Et soyons fous, vous espérez intégrer un M2. Fini les amphis de 250 personnes, les cours où l’on n’entend rien ! A vous les classes de 20 étudiants et les discussions avec Jean-Professeur ! Vous toisez ses chargés de TD car vous vous rendez compte qu’entre eux et vous, la seule différence, est qu’ils sont en thèse. Mais pas vous. Ça vous impressionne en L1, mais en M2, plus du tout.

Pour rentrer en M2, il faut de bonnes notes en M1 (voire en L3) et de bons stages. Il est possible que votre premier stage soit excellent. Chez un bon avocat, vous y avez appris à défendre un tueur en série, et grâce à vous il est libre comme l’air. Le pied ! Dans ce cas je vous conseille de le garder. L’avocat. Pas le tueur en série.

Si vous avez fait un stage que vous considérez comme minable, pas de panique ! Vous ajoutez une ligne sur votre CV. Rien ne vous empêche d’étoffer un peu vos activités de stagiaire. Mentionnez les compétences de photocopie en plus de la machine à café.

Gonflez un peu votre expérience afin de décrocher un nouveau stage plus intéressant, et de favoriser votre entrée en M2.

 

Obtenir une lettre de recommandation

Pour certains la notion de lettre de recommandation est peut-être floue. C’est très simple.

La lettre de recommandation est celle par laquelle votre tuteur (ou employeur) loue vos mérites (j’arrête les blagues sur le café…) et vous recommande chaudement auprès de votre futur employeur/tuteur/directeur de master.

Est-il besoin de préciser l’impact qu’une telle lettre peut avoir sur votre candidature ?  Précisons le tout de même, pour ceux qui n’osent pas demander un tel courrier.

Parmi tous les dossiers de candidature que va recevoir votre tuteur/etc., beaucoup vont se vanter de qualités exceptionnelles. C’est à se demander pourquoi ils postulent… Comment se fait-il que ces personnes ne soient pas déjà maîtres du monde ??

Bref. Au milieu de ces Jean-Prétention, apparaîtra votre dossier, qui en plus du CV et de la lettre de motivation, va contenir une lettre qui vante vos mérites. Ce qu’il y a de beau c’est que vous n’êtes même pas l’auteur de la lettre.

Pour ceux qui seraient encore indécis, n’hésitez pas à en demander une. C’est une pratique peu courante (dans le sens où peu de personnes osent la demander) mais pas exceptionnelle. Votre patron ne s’offusquera pas de votre requête. C’est peut-être un moment pendant lequel vous serez mal à l’aise (pour ceux qui n’aiment pas demander les choses) mais 10 minutes plus tard ça ira mieux et vous aurez une arme efficace pour convaincre votre directeur de M2 ou votre tuteur.

Alors pensez-y !

Comment devenir un stagiaire inoubliable ?

Outre le petit cadeau de politesse, que vous offrez à la fin de votre stage en bafouillant, plusieurs choses feront de vous un stagiaire inoubliable.

Faites du bon travail

Vous allez dire que je me répète. Mais la base de la pédagogie c’est la répétition !

Forcément, si vous êtes appliqué et impliqué dans votre travail, vous marquerez l’esprit de votre tuteur.

N’hésitez pas à faire des propositions, donner votre avis sur un dossier. N’importe qui est capable d’effectuer une tâche qu’on lui confie, surtout si on lui dit comment faire. Là où les bons stagiaires marquent des points c’est quand ils soulèvent des idées innovantes. Peut-être qu’elles ne seront pas retenues, mais vous montrez votre esprit d’initiative. Et tout le monde aime çà.

Gardez le contact

Si vous n’êtes pas à l’aise en relations humaines (on en reparlera), il y a des moyens simples de garder le contact avec votre tuteur.

Outre le petit coucou « parce que vous passiez dans le coin », voici une astuce toute bête pour vous rappeler au bon souvenir de votre maître de stage :

Demandez comment ont évolué les dossiers sur lesquels vous avez travaillé. Vous êtes parti du cabinet, mais cela ne veut pas dire que ce que vous avez fait ne vous intéresse plus ! Ce comportement est très rare de la part des stagiaires. Démarquez vous comme ça ! Car outre la surprise d’entendre votre voix hésitante et timide (ça lui manque) il sera content de discuter avec vous de votre dossier.

 

Le rapport de stage

S’il est obligatoire, ben vous n’avez pas le choix.

Mais vantez les mérites de votre tuteur dans votre rapport, expliquez bien pourquoi vous êtes heureux d’avoir été son élève pendant ces X merveilleuses semaines.

Si le rapport n’est pas une obligation, créez la surprise en lui soumettant un petit rapport sur votre stage (10 pages suffiront amplement) dans lequel vous décrivez tout ce que vous en avez retiré. Dans l’idéal présentez lui en main propre, le dernier jour de votre stage.

S’il ne vous félicite pas de la démarche, alors c’est qu’il ne vaut pas la peine que vous continuiez votre relation avec lui. Et c’est bien de le découvrir tôt !

 

C’est tout pour aujourd’hui !

Allez, la bise !

stagiaire inoubliable
Quand votre tuteur vous fait un compliment.

0 comments on “Devenez un stagiaire mémorable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :