Non classé

Faut-il être pistonné pour trouver un stage ?

De plus, lorsque quelqu'un vous recommande, vous devez faire doublement vos preuves. D'une part vis-à-vis de votre boss, et d'autre part pour ne pas mettre dans l'embarras la personne qui vous a recommandé.

Formation Portalis le livre !

L’E-Book complet de la formation avec des exercices corrigés et tous mes trucs et astuces pour réellement maîtriser le commentaire d’arrêt !

€19,99

Oui. Il faut être pistonné pour trouver un stage. Si vous ne connaissez personne en droit, allez directement à Pôle Emploi. 

Voilà, bonne journée à vous ! 

Commençons par poser les grandes lignes du débat. Certains considèrent qu’à moins d’être un « fils de » (je ne ferais pas de jeu de mots, même si on y a tous pensé…) il est impossible de trouver des stages pendant les études de droit. Or, les stages sont importants. D’une part parce que 5 mois de vacances par an, c’est trop. Beaucoup trop.  A la fin de vos études, pour mes compatriotes, c’est 5 semaines de congés payés, ne l’oubliez pas. Même si entre temps, le chômage risque de vous compter parmi ses élus.

Et surtout les stages sont importants pour vos dossiers de M2. Plus vous faites de stages plus vous montrez que vous êtes intéressés par le droit, ses métiers et sa pratique. Si en plus vous faites des stages dans la spécialité du M2 (très conseillé en M1) alors rien ne peut vous arrêter.

Et un conseil plus personnel : en faisant des stages, vous allez découvrir les métiers du droit, et voir si la pratique vous plaît ou non. Commencez à en faire le plus tôt possible. En cas de désamour du droit, il vaut mieux se réorienter en fin de L2 qu’en fin de M2. Pourtant beaucoup de personnes arrêtent le droit après le M2…

Reprenons.

Ceux qui disent qu’il est nécessaire d’avoir du réseau pour être pris en stage, n’ont pas tout à fait tort. Le droit est un milieu qui marche essentiellement au réseau. Pour prendre la profession d’avocat, en 2015, il y en avait 62 000 et des brouettes. Pour près de 150 000 étudiants en droit.

Sur ces bonnes paroles, commençons !

larbinat-1
Vous l’aviez vu ça dans la réforme du droit des obligations ?

Les raisons de ce réseautage

Il y a plusieurs raisons, certaines plus avouables que d’autres.

Avocats, notaires, huissiers, tous sont tenus par le secret professionnel. Il faut savoir que dans ces corps de métier, ce n’est pas qu’un mot en l’air. Les codes de déontologie de chacune de ces professions prévoient des sanctions en cas de violation du secret professionnel. Et cela peut paraître idiot, mais entre un stagiaire recommandé par quelqu’un que l’on connaît, et un parfait inconnu, il est humain de privilégier le premier. Même si parfois, c’est la mauvaise solution.

Le raisonnement est le suivant. C’est mon client, M.Jobs qui me sollicite pour un stagiaire. M.Jobs m’assure que ce stagiaire sera une révolution. Je peux lui faire confiance.
Alors qu’à coté, M.Gates que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, puis-je lui faire confiance ? 

Après, tous ne sont pas comme ça. Certains sont enclins à laisser leur chance à des petits stagiaires insignifiants, qui ne sont pas les enfants du juge machin, du procureur bidule ou du professeur trucmuche. Et qui ne voient pas le mal partout ! Mais il sont un peu plus difficiles à trouver.

Quand on a pas de réseau

Dans ce cas, deux solutions. Les candidatures spontanées ou les sites de recherche en ligne.

Les candidatures spontanées

Lao-Tseu disait  » quand on a pas de réseau, on a des jambes« . Et il avait raison le brave homme.
Ne sous-estimez jamais l’importance des candidatures spontanées ! Comme son nom l’indique, il s’agit des candidature faites totalement par hasard : vous ne répondez pas à un besoin, à une annonce postée sur un site spécialisé. Plutôt, dès que vous voyez une plaque de Maître Machin, vous y allez avec un CV et une lettre de motivation.

En faisant des candidatures spontanées, j’ai trouvé 3 de mes stages, un CDD et un CDI. C’est pour moi la méthode la plus efficace pour trouver un stage/emploi quand on n’a pas de réseau.  Ça demande du temps, mais ça vaut le coup ! Donc, ne pas se démotiver. 

Les sites spécialisés

Ce paragraphe concerne essentiellement les Bac+4 et plus. Mais les petits de licence, vous pouvez rester si vous le voulez. 

Plusieurs sites sont destinés aux annonces juridiques et/ou cadres. Donc niveau licence, il y aura très peu d’annonces vous concernant. Les annonces de ce genre de site visent les futurs « masterisés » prêts à travailler, ou à passer le CRFPA…

Bien souvent les durées de stages sont assez longues (4 à 6 mois) et demandent des compétences techniques.

Si vous n’avez pas été pris dans le M2 de votre choix, et que vous ne savez pas quoi faire de votre année, inscrivez vous dans un autre M1, et trouvez deux stages de longue durée, en lien avec le M2 souhaité. Ou plein de petits stages.

Pour les futurs juristes en droit des affaires, fiscal, société et droit social intéressez-vous aux cabinets d’experts comptables. Le site de l’ordre est . Il faut s’inscrire et vous avez accès à certains contenus du site. Vous avez la possibilité de voir les annonces et d’en poster une.

Pour les stages chez les avocats, pensez aux sites des ordres. Pour le barreau de Toulouse, c’est par ici ! A chaque fois, n’hésitez pas à à vérifier que votre barreau (1 par TGI pour ceux qui sont à la ramasse en procédure civile…) a bien un site sur lequel il y a un espace dédié aux annonces. Et si jamais, vous avez l’annuaire des avocats, rien ne vous empêche de les contacter par ce biais là.

Faites de même avec toutes les professions du droit qui vous intéressent. Chercher un site général de la profession, voir les contacts et faire des e-mails ou vous déplacer chez eux.

Certaines professions, (gendarmerie, police…) sont beaucoup plus difficiles d’accès pour des stagiaires, voire même complètement fermées…

Et puis, la star des stars, le Johnny des sites d’emplois juridiques :

http://www.village-justice.com/annonces/index.php

Malheureusement je n’ai pas de parts chez eux, donc pas de sousous dans la popoche pour moi pour la pub que je leur fait. Mon grand cœur me perdra. 

Le site est pas mal fait, les offres d’emploi et de stage concernent surtout Paris, mais ce n’est pas propre au site. C’est dû au fait que la plupart des sièges sociaux des entreprises sont basés à Paris, et donc les services juridiques aussi. Farfouillez un peu, vous y trouverez sans doute votre bonheur.

On a vu comment s’en tirer lorsqu’on a pas de réseau dans le milieu du droit. Mais apprenez que ce n’est pas une fatalité. Loin de là. Il est possible de se faire un petit réseau qui ne demande qu’à grandir.Le tout est de savoir pourquoi se faire un réseau… Tout le monde sait que c’est bien d’en avoir un (tout le monde le sait ?) mais pourquoi ?

Se faire un réseau – ou être pistonné – n’est pas forcément une mauvaise chose, ou une chose honteuse. Quand on n’en n’a pas, bien sûr qu’un sentiment assez désagréable nous envahit. Surtout quand Jean-Piston (ou Jean-Lèchecul comme on le surnomme affectueusement) dégote un stage à la 1re Civ en l’espace de deux semaines, alors que nous galérons depuis des mois…

Que votre naissance vous rapporte du réseau ou que vous en montiez un de vous même, il ne faut pas avoir honte de s’en servir ! Le réseau n’est au final qu’un coup de pouce vers un stage, ou un emploi. On vous aide à rentrer quelque part, mais la difficulté est de rester à cet endroit.

De plus, lorsque quelqu’un vous recommande, vous devez faire doublement vos preuves. D’une part vis-à-vis de votre boss, et d’autre part pour ne pas mettre dans l’embarras la personne qui vous a recommandé.

N’ayons plus honte de cette chose merveilleuse qu’est le réseau ! 

Pourquoi faire du réseau ?

Deux choses essentiellement. La qualité du stage et le gain de temps vis-à-vis des recherches.

La qualité du stage

Qui n’a jamais fait un  stage machine à café ou photocopieuse ? Ce n’est pas le plus intéressant, mais ça fait une ligne de plus sur votre CV… Et pour la sélection du M2, ou plus simplement pour trouver d’autres stages, c’est toujours bien d’avoir quelques expériences à montrer. Quitte à les embellir un peu… Mais on en reparlera lorsqu’on abordera le CV en droit.

Décrocher un stage sur recommandation augmente significativement vos chances d’éviter un stage machine à café. Pourquoi ? Parce que la personne qui vous recommande a généralement des bons contacts avec votre futur maître de stage, et à ce titre, ce dernier s’occupera un peu mieux de vous. En tout cas il ne vous traitera pas comme l’esclave de service – ce que pourtant vous êtes. Même pas diplômés et ils se prennent déjà pour Badinter !! -.

En passant par un intermédiaire vous augmentez vos chances de faire un stage intéressant, voire d’intégrer une grosse structure qui vous apportera beaucoup en terme d’apprentissage du métier.

Un concept fou, je vous l’accorde, mais qui marche de temps en temps…

Gain de temps sur les recherches

En théorie c’est un bel avantage. En pratique, ça dépend de vous.

Lorsque vous avez enfin trouvé votre stage, c’est très simple. Vous bossez comme des tarés pour être le plus brillant possible. Malgré votre faible expérience professionnelle, vous avez une force, vos connaissances. Si c’est un peu faiblard apprenez vos cours. Ou révisez-les.

Si vous êtes un très bon stagiaire, point de vue relationnel, travail, ponctualité, et heures supplémentaires, votre maître de stage risque de vous apprécier. S’il a une profession dans laquelle ses clients l’appellent Maître, il y a de grandes chances qu’il ne vous remarque qu’au moment de votre départ. Mais ce n’est pas grave.

La qualité de votre travail sera remarquée, et lorsque vous le recontacterez pour trouver d’autres stages, il sera à même de vous rediriger vers ses confrères, ou même vous reprendre dans son cabinet/entreprise… Parfois même, pour les Jean-Majors, vous pouvez aller manger avec lui de temps en temps. Il arrive même qu’il vous prenne sous son aile et vous trouve de lui-même des stages.

Donc si vous bossez bien, au pire vos recherches seront un peu facilitées, au mieux, on vous proposera des stages directement !

C’est dur à croire dit comme ça, mais pour l’avoir vu et expérimenté, ça marche ! Les propositions de stage ne tombent pas tous les jours dans votre boîte mail, mais ça reste une réalité.

Comment faire du réseau

Il y a deux catégories de personnes à aller voir pour commencer à se créer un réseau. Vos professeurs, et les professionnels.

Vos professeurs

Aller voir vos professeurs est utile, surtout si vous avez un projet en tête bien défini.

Il ne faut pas aller les voir à la fin de l’amphi quand il est pressé en lui sortant un truc du style « wesh monsieur ! ya moyen que vous m’aidiez à sque j’trouve un stage, t’as vu ?« 

Sur le site de votre fac il y a sûrement un annuaire avec les adresses mails de vos profs. Le mieux est d’envoyer un mail et de demander un rendez-vous pour avoir des conseils sur le parcours universitaire, soit jusqu’à la thèse, soit sur les parcours professionnels. Dans l’idéal demandez aux professeurs agrégés qui tournent vers la quarantaine/cinquantaine : assez vieux pour avoir un très bon réseau, pas assez pour être complètement séniles…

Gardez contact quelques temps, et demandez s’il connait des cabinets/études qui prennent des stagiaires. Il y a de bonnes chances pour que le prof vous propose quelque chose d’intéressant !

Bien évidemment, démarchez plusieurs professeurs, et surtout ceux qui sont spécialistes dans le domaine que vous aimez…

Les professionnels

C’est un peu la même idée que pour les candidatures spontanées.

Demandez un rendez-vous avec un pro, et indiquez que vous souhaitez lui poser des questions sur son métier, son parcours. Si le courant passe bien, gardez contact, et pendant ou après l’entretien, abordez la question du stage avec lui.

Rien ne marche mieux que le culot !!! Vraiment. Les personnes culottées osent prendre des risques, et avancent au lieu de se plaindre de leur stagnation. C’est ce que vous devez faire.

En faisant comme ça, vous augmentez vos chances de réponse positive. Vous ne l’effrayez pas avec une demande de stage au départ. Vous voulez juste en savoir plus sur son métier. Il commence à cerner votre personne, à vous connaître. Dans sa tête vous passez de l’inconnu qui veut un stage, à l’étudiant sympathique qui a l’air intéressé par le métier. Et pourquoi ne pas le prendre en stage ?!

Tout est question de relationnel en fait.

Pour rencontrer ces professionnels, les palais de justice sont des bons endroits, le démarchage par téléphone, par mail fonctionnent plutôt bien aussi.

Voilà de façon plus ou moins complète ce que l’on peut dire sur le réseau. Il est important d’en avoir un, il n’est pas si compliqué de s’en construire un en partant de zéro, et ce n’est pas honteux de se servir de ses relations pour acquérir de l’expérience.

Comme d’habitude n’hésitez pas à me faire part de vos retours dans les commentaires !

La page Facebook est ici : https://www.facebook.com/survivreodroit/

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter de bonnes révisions, et un bon courage pour cette dernière ligne droite avant les partiels !

La bise !

may_the_force_be_with_you___yoda_flag_by_osflag-d9xe904

9 comments on “Faut-il être pistonné pour trouver un stage ?

  1. Ping : Un boulot à côté de la fac ? – Survivre au droit

  2. Ping : Bien préparer son stage | Survivre au droit

  3. Ping : Le stage. | Survivre au droit

  4. Ping : Faut-il travailler ses cours pendant l’été ? | Survivre au droit

  5. Ping : Le droit c’est du par cœur (et autres clichés…) | Survivre au droit

  6. Ping : Suis-je fait pour le droit ? | Survivre au droit

  7. Ping : Faut-il prendre ses cours à l’ordinateur ? | Survivre au droit

  8. Angie14

    Bonjour,

    Conseillez-vous de se déplacer sur place pour déposer une candidature ou l’envoyer par courrier est suffisant s’il vous plait?
    En vous remerciant

    Angie14

    J'aime

    • Bonjour,

      je te conseille de te déplacer pour déposer tes CV, déjà parce que ca fait meilleure impression (et en droit l’impression, ça compte^^) et il ne se perdra pas dans la floppée de mails que recoivent les professionnels 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :